Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 13:58

Le SCANDALE de GDE à Nonant-le-Pin continue !

 

Signez la pétition en ligne en vous rendant sur :

 

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/stoppons-la-mega-d%C3%A9charge-de-nonant-le-gouvernement-doit-faire-respecter-les-d%C3%A9cisions-de-justice?utm_campaign=petition_created&utm_medium=email&utm_source=guides

 

 

On se souvient que le préfet de l'Orne avait refusé en 2010 d'autoriser l'exploitation du centre de stockage de Résidus de Broyage Automobile que GDE prévoyait d'implanter sur le site de Nonant-le-Pin à proximité immédiate des haras .

 


Le préfet invoquait notamment " l'atteinte au patrimoine naturel, culturel, historique, environnant ", ainsi que " l'impact négatif sur la filière équine de ce type d'installation ".

 

Mais sa décision a été annulée, en février 2011, par le tribunal administratif de Caen pour des raisons de procédure.

 

Un tel refus équivalant à une autorisation, GDE a bien évidemment commencé aussitùot les travaux de ce centre d'enfouissement de Déchets Industriels Banals.

 

Mais la population, les agriculteurs et les professionnels des professions équines se sont regroupés pour faire face à ce projet monstrueux (ce serait le plus grand centre d'enfouissement de déchets industriels d'Europe).

 

Malgré tous leurs efforts, les travaux de préparation de cette décharge se sont pousuivis à un rythme soutenu.

 

*

*  *

Un déni de démocratie !

 

Un blocus citoyen s'est formé mercredi 23 octobre 2013, des riverains bloquent dans le calme et la détermination l'accès des déchets RB au centre d'enfouissement de GDE à Nonant-le-Pin.

Ces riverains continuent à se mobiliser sur place et à travers les réseaux sociaux contre ce déni de démocratie, soutenus par les associations environnementales et des élus.

Ils demandent à GDE et aux pouvoirs publics de laisser la Justice se prononcer le 7 janvier 2014 sur le recours déposé par l'industriel.

Nous nous interrogeons sur les craintes de GDE qui conteste la décision du Tribunal de grande Instance (TGI) d'Argentan. Le 12 août, ce tribunal a ordonné une expertise des terres des haras et des agriculteurs riverains du site industriel GDE. Le but : dresser un état des lieux environnemental (eau, air, sols, acoustique) avant l'ouverture du centre de stockage de déchets RB.


 Mardi 22 octobre au matin, GDE a transgressé l'ordre du Tribunal de grande instance d'Argenta de patienter un peu et a décidé le déchargement des déchets de résidus de broyage (RB) d'au moins 4 camions de déchets RB en provenance de Rocquencourt [1, 2].

 

M. le Préfet du département de l'Orne a donné son feu vert alors qu'il aurait du attendre la décision de la Cour d'Appel de Caen.

 

Devant ce passage en force de GDE, l'indignation des populations dans notre région et l'incompréhension des associations, le collectif national des associations riveraines des activités de GDE, le Grape et le CREPAN soutiennent les populations en lutte pour que GDE respecte les décisions de justice et en appellent à l'intervention de M. le Président de la République et donc de M; le Préfet de l'Orne pour qu'ils oeuvrent à l'apaisement dans ce dossier, dans l'attente d'une décision de justice, chère au Président de la République.

 

Pour les soutenir, ARDIMEA vous invite à signer la pétition !

 

[1]  Nous rappelons que GDE est tenu d’évacuer les déchets des résidus de broyage (RB) déposés sur le site de Rocquancourt (14), plus de 25 000 t dont 13 000 tonnes autorisées temporairement par la préfectorale depuis le 4 mai 2013 pour une durée de 6 mois ; cette échéance se termine le 04 novembre prochain. 

 

[2]  M. Simon a précisé en CLIS le 19 juin 2013 que la DREAL reste vigilante sur ce sujet et qu'un suivi strict de l'évacuation des "RB" à l'issue de la période de 6 mois sera effectué, sachant que des filières d'élimination existent à proximité du site GDE à Roqcuancourt.

Partager cet article

Repost 0
Published by ARDIMEA
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche